Séjours de vacances

Colonies et camps ados

Partir, c’est grandir en s’amusant

Partir en vacances sans ses parents et sortir de son quotidien permet à l’enfant ou au jeune de développer sa capacité à s’ouvrir aux autres. La séparation favorise la prise de responsabilités de l’enfant et participe à la construction de son autonomie.
Ayant la possibilité de ne pas vivre avec le groupe en permanence, il dispose de temps à lui pendant lesquels il peut se ressourcer.
Partir en vacances, c’est pouvoir sortir de son cadre de vie, dans ses différentes composantes, sociales, culturelles, éducatives, relationnelles et environnementales. C’est découvrir d’autres repères.
La rupture avec le quotidien et l’éloignement avec les adultes habituellement côtoyés (parents, enseignants, animateurs du quartier) permet à l’enfant, dans une continuité éducative, de quitter un rôle, un personnage dans lequel il est souvent à l’étroit. C’est être dans une reconnaissance sociale différente. Cette situation particulière lui donne la possibilité de jouer sur une autre scène, avec d’autres partenaires, sans a priori. Pour chacun, la séparation facilite l’accès à l’autonomie et l’apprentissage de celle-ci.
C’est aussi l’occasion de se construire une compétence d’ouverture aux autres cultures, modes de vie, environnements ou langues. Cette capacité d’adaptation et ce rapport au monde font aujourd’hui des éléments d’insertion et d’action indispensables dans le monde actuel.

En colos, en camps d’ados on peut partir avec des copains ou en rencontrer de nouveau.
C’est l’occasion d’apprendre à vivre en société, d’élaborer et de respecter des règles communes pour être bien ensemble. C’est un moment privilégié pour partager, assumer des responsabilités et gagner en autonomie.
Le centre de vacances est un lieu privilégié, dans un temps non contraint, de socialisation, où l’individu prend toute sa place dans le collectif. Dans les temps de vie quotidienne ou les activités, l’épanouissement de la personnalité, la découverte de soi et des autres, et les apprentissages de nouvelles pratiques sont au coeur des projets éducatifs élaborés par les équipes.
Vivre ensemble ne signifie pas être toujours avec le groupe. Les enfants disposent, pendant la journée, de temps personnels où ils peuvent se ressourcer, se reposer, lire un livre, une bande dessinée, ne rien faire, écouter de la musique…
Les animateurs sont à l’écoute du rythme de chacun.