Séjours de vacances

Colonies et camps ados

PROJET ÉDUCATIF de l’ASSOCIATION

1°) PRÉSENTATION DE L’ASSOCIATION ORGANISATRICE
La Ligue des Amis de l’École Laïque est une association (loi 1901) créée à Pernes en 1927,
affiliée à la Fédération des OEuvres Laïques de Vaucluse et à la Ligue Française de l’Enseignement.
Elle est enregistrée à la sous- préfecture de Carpentras sous le N° 3/00049
Le conseil d’administration est composé de 18 membres élus.
Ses séjours de vacances sont subventionnés par les par le Conseil Général de Vaucluse.
Les administrateurs de l’association sont tous bénévoles.

2°) VOCATION DE LA L’ASSOCIATION :
Notre vocation est de contribuer, dans le cadre local, à une politique de l’enfance affirmant le droit à l’éducation, aux loisirs et à l’épanouissement de tous les enfants tout en répondant aux demandes d’accueil des parents.
Nous mettons en oeuvre des actions respectant et promouvant les valeurs fondamentales de la Laïcité.

Depuis 1954, La LAEL avait pour mission la gestion et l’exploitation du Château de Coudray à Aurel, propriété de la ville de Pernes. Ce Centre de Séjour accueillait une cinquantaine d’enfants de 6 à 13 ans pour des séjours de vacances, mais aussi des classes vertes, des stages ou des activités associatives, tout au long de l’année.
Le maire de Pernes ayant décidé de reprendre la gestion du centre d'Aurel et d'organiser des colonies de vacances municipales, la Ligue ne peut plus y organiser de séjours. Mais à la demande des familles, elle continue à organiser des colonie de vacances... dans d'autres structures d'accueil, avec sa fidèle équipe d'animation. Leur succès n'a pas faibli puisque, dès juillet 2011 , 62 enfants sont partis pour 14 jours au château de l'environnement à Buoux .

 

Le Camp propose aux adolescents de 13 à 16 ans une expérience de vie en groupe favorisant l’accès à l’autonomie future. Les jeunes participent à l’élaboration du programme et aux tâches de la vie quotidienne. Ils sont encadrés par une équipe d’animateurs qui assure leur sécurité morale et matérielle, la cohésion du groupe et les aide à réaliser leurs projets .Ce camp a été conçu pour répondre à la demande des enfants devenus trop âgés pour participer à la colonie, mais qui restent très attachés à son esprit, son équipe. Nous voulons favoriser le passage des enfants d’une structure à l’autre et valoriser le statut des plus grands. Grâce à cette expérience, des vocations d’animateurs naissent et permettent de renouveler nos effectifs d’animateurs.

3°) LES OBJECTIFS à mettre en oeuvre dans le projet pédagogique
Fonction d’accueil assurant la sécurité physique et affective de chaque enfant, répondant aux attentes des familles et prenant en compte les rythmes scolaires (temps de vacances)

Fonction de loisir et d’animation prenant en compte le rythme et le désir de l’enfant


Fonction de socialisation, d’insertion, de lutte contre l’exclusion

Objectifs concernant les parents :

Liaison avec les familles durant les séjours à Aurel par des messages téléphoniques, courriers, site internet.
A l’issue des séjours, l’enfant rapporte photos et vidéos (CD) et les objets qu’il a éventuellement fabriqués.

4°) LA RELATION ENTRE L’ASSOCIATION GESTIONNAIRE ET L’ÉQUIPE D’ANIMATION
La LAEL est l’employeur de tout le personnel, embauché sous contrat à durée déterminée, à chaque session : emplois occasionnels régis par la Convention collective de l’animation. Il n’y a pas de salarié permanent.
Le directeur recrute son équipe d’animation et le personnel technique en accord avec l’association.
Gestion : recherche de financements, conditions matérielles de l’accueil (locaux, repas, entretien), achat de matériel, activités de loisirs spécifiques, transports sont gérés par l’association en concertation avec le directeur.
La LAEL épaule le directeur dans ses tâches administratives et fait appel aux prestations d’une secrétaire et d’un comptable professionnels pour la gestion du personnel et la tenue des comptes annuels.
Réglementation, sécurité, emploi : la LAEL veille au respect de tous les règlements en vigueur et des conventions collectives de l’animation. Elle est en relation avec les Associations d’éducation populaire et les administrations de tutelle pour être informée de l’évolution des politiques de l’enfance, des réglementations, des pratiques d’animation : elle met à disposition de l’équipe tous les documents dont elle dispose.
Pour inscrire ses actions dans une démarche globale, la LAEL participe aux différentes instances de concertation et à l’élaboration des projets sur la commune .
Suivi des projets et des activités : Le directeur prend connaissance et adhère au projet éducatif. Il est informé du budget dont il dispose et des conditions matérielles de fonctionnement du séjour. Il forme son équipe d’animation et propose un projet pédagogique et d’activités .Ils sont présentés au Conseil d’administration qui les valide. Pendant les séjours, les responsables de la Ligue sont quotidiennement informés. Ils se rendent sur place en respectant les prérogatives du directeur et en l’informant de leur visite. Après le séjour, l’équipe d’animation est invitée à présenter au Conseil d’administration un bilan financier et un bilan moral. Les conclusions issues de cet échange permettent d’améliorer les activités futures.
Communication : la Ligue, en concertation avec le directeur, assure la communication par différents moyens : organisation de réunions, articles dans la presse locale et dans la revue municipale, affichage et tracts dans les écoles, communiqués sur le site Internet, journées « portes ouvertes » et journée des Associations pernoises.